Seiteninhalt

VDP - un modèle de classification

VDP : Verband Deutscher Prädikatsweingüter - Institution allemande pour la garantie de la qualité.
Quelques chiffres : institution fondée en 1908 qui compte 197 membres cultivant une superficie d’environ 5 000 hectares, ce qui représente 5% de la superficie viticole de la République fédérale soit en moyenne 25 hectares par vignoble ; la production moyenne par vignoble est de 165 000 litres. La superficie dédiée à la culture du Riesling est d’environ 2 700 hectares ce qui représente 12% des vignobles de la République fédérale. La production biologique couvre 710 hectares sur un total de 5 000 hectares au niveau fédéral. 29 viticulteurs VDP sur 800 en Allemagne produisent du vin biologique.

En 2012 l’assemblée des membres du VDP a décidé d’ajouter un échelon supplémentaire à la classification existante. La décision est entrée en vigueur depuis 2012, elle détermine les quatre classifications suivantes :

VDP Grosse Lage : Premier Cru. Ces vins sont issus des meilleures zones viticoles de l’Allemagne. Ils doivent être produits à partir de cépages spécifiques avec une récolte maximale de 50 hl/ha et des vendanges sélectives à la main. La qualité des raisins récoltés doit être au moins celle du niveau d’une Spätlese. Le vin sera soumis à une analyse de la qualité organoleptique (effectué avant et après l’embouteillage). La commercialisation est autorisée à compter du 1er mai de l’année suivant les vendanges (pour les vins avec résidu de sucre), au 1er septembre de l’année suivant les vendanges pour les vins de la classe « Grosses Gewächs » et encore un an plus tard pour les vins rouges.

VDP Erste Lage : Ce sont des vins produits dans des zones classifiées dont les raisins seront choisis en fonction de leur propre caractère. Ces vins sont identifiés par la désignation « Einzellage », avec un rendement maximal de 65 hl/ha. Les vins secs seront classifiés comme « Qualitätsweine trocken » et les vins doux avec les désignations classiques « Kabinett, Spätlese, Auslese, Beerenauslese et Trockenbeerenauslese ». 

VDP Gutswein et Ortswein : Ces vins sont produits avec au moins 80% de variétés de raisin traditionnelles et typiques de la région déterminée, avec une récolte maximale de 75 hl/ha. Ces vins ne peuvent porter sur leur étiquette le nom de la Einzellage sur laquelle ils ont été cultivés mais uniquement le nom du village du vignoble en question.

Großes Gewächs : Ce terme est réservé aux vins secs avec avec moins de 9g/l de sucre résiduel, avec une graduation allant de Kabinett à Auslese. Ces vins sont issus de vendanges exceptionnelles et millésimées. Les vins portant cette dénomination doivent être produits avec les cépages autorisés pour la région en question (voir la liste ci-dessous) et ne pas dépasser un rendement supérieur à 50 hectolitres par hectare. Le mout doit avoir un taux de sucre naturel  entre 76 et 90 degrés Öchsle = 9,6 à 11,8° d’alcool. Les vendanges doivent être effectuées à la main. Le vin doit passer l’analyse sensorielle et respecter les périodes de vieillissement.   
 
Les vins sont produits exclusivement à partir des variétés de cépages de ces régions :

- Pfalz : Riesling, Weisser Burgunder, Spätburgunder
- Ahr : Spätburgunder, Frühburgunder, Riesling
- Baden : Riesling, Weisser Burgunder, Grauer Burgunder,  Spätburgunder
- Franken : Riesling, Silvaner, Weisser Burgunder, Spätburgunder
- Rheingau : Riesling, Spätburgunder
- Hessische Bergstraße : Riesling, Weisser Burgunder, Grauer Burgunder, Spätburgunder
- Rheinhessen : Riesling, Spätburgunder
- Mittelrhein : Riesling
- Mosel-Saar-Rüwer : Riesling
- Nahe : Riesling
- Sachsen : Riesling, Weisser Burgunder, Spätburgunder
- Saale-Unstrut : Riesling, Silvaner, Weisser Burgunder, Spätburgunder
- Würtemberg : Riesling, Weisser Burgunder, Grauer Burgunder, Spätburgunder, Lemberger

Il est possible d’utiliser les synonymes suivants :
Weisser Burgunder : Weissburgunder, Pinot blanc; Grauer Burgunder : Grauburgunder, Ruländer, Pinot gris; Spätburgunder : Blauer Spätburgunder, Pinot noir.Les vins peuvent être commercialisés uniquement dans des bouteilles portant le logo VDP, un aigle stylisé et le logo pour le niveau de qualité. Les vins sont soumis aux normes générales du VDP et aux normes en vigueur, ils sont contrôlés durant la culture des vignes dans le vignoble, avant et après les vendanges et après la vinification. Ils subiront deux analyses organoleptiques avant et après leur mise en bouteille. Les exigences requises pour une inscription comme membre du VDP sont les suivantes :
- Le domaine viticole est une entreprise à temps plein
- avec des standards de qualité élevés et confirmés
- avec une réputation nationale et internationale - Il conserve un stock de vieux millésimes
- Les vignes doivent être plantés d’au moins 80% de variétés nobles indiquées par le VDP pour la région en question
- Le travail dans les vignobles doit être en harmonie avec l’environnement
- Le rendement doit être conforme aux quantités maximales imposées par le VDP
- La densité du jus de raisin récolté doit avoir au moins 8° Öchsle (équivalent de l’échelle Baumé en France et déterminant la densité et la teneur en sucre du mout de raisin) de plus que celle définie par la norme d’état
- La production des vins portant la dénomination “Prädikatswein” doit être supérieure à la moyenne régionale
- Le domaine viticole ne produit pas de vins avec la dénomination Großlage ou Bereich
- Pour les « Auslese », les vendanges se font uniquement à la main
- Les vignobles doivent être propres et en parfaite harmonie avec l’environnement, le domaine viticole doit parfaitement s’insérer dans le paysage
- Les domaines viticoles sont régulièrement contrôlés aussi bien dans les vignobles que dans les caves, avec une évaluation du travail, de la main d’œuvre, de l’hygiène environnementale, des caves et de la conservation du vin.